top of page
Rechercher

Liberté Egalité Fraternité Mobilité



La Fub, fédération des usagers de la bicyclette, a publié un manifeste   https://elections.parlons-velo.fr/2024/legislatives/


Extrait:

"4 Français sur 5 considèrent leur voiture comme un gouffre financier, tandis que 75% des Françaises et des Français voudraient utiliser un autre mode de transport que leur voiture au quotidien et que 53% utiliseraient davantage le vélo si les conditions matérielles près de chez elles et eux étaient meilleures !

Lutter contre cette situation, c'est lutter contre la fracture sociale qui plonge de plus en plus de personnes dans la précarité, en particulier en matière de mobilité. C'est agir en faveur d'une plus grande inclusion des personnes les plus contraintes dans leurs déplacements. C'est libérer du pouvoir d'achat pour les ménages pris en étau par l'inflation des coûts de l'énergie. C'est enfin agir pour une transition juste qui réponde aux besoins des personnes tout en préservant l'environnement. ( Extrait du manifeste de la Fub, notre fédération à l'occasion des élections législatives"


L'Heureux cyclage, auquel nous sommes également adhérents, a publié:


Extrait :

"24 JUIN 2024 - LA SOCIÉTÉ SOUHAITÉE PAR L’HEUREUX CYCLAGE N’EST PAS COMPATIBLE AVEC LES POSITIONS DU RASSEMBLEMENT NATIONAL

L’extrême-droite met en péril nos luttes féministes et les permanences en mixité choisie qui fleurissent dans nos ateliers ; elle menace les politiques de la ville, les agréments jeunesse et sport, les programmes éducatifs. Elle s’oppose à l’avènement des mobilités alternatives et actives pour toute·s dans les zones rurales et urbaines en protégeant l’automobile."


L'union pour le réemploi solidaire a également publié un communiqué:


Extrait :

"L’Extrême-Droite a un projet anti-écologique, inégalitaire et raciste qui n’apporterait que le chaos.


L’Union pour le Réemploi Solidaire prouve chaque jour par l’activité de ses membres que la bifurcation écologique peut également être source de contrat social et de solidarité car, à travers le développement du réemploi, elle crée de l’emploi de qualité, de proximité et non-délocalisable : elle n’oppose pas écologie et social mais au contraire de l’Extrême-Droite, fait de chacun la condition de l’autre."


N'oubliez pas d'aller voter... à vélo!

19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page